Prévention en santé mentale
Le nouveau mode de vie imposé par la pandémie affecte la santé de millions de personnes à travers le monde. La vie de nombreux entrepreneurs est bouleversée induisant différents troubles d’adaptation pouvant causer de l’insomnie, de l’épuisement professionnel, de l’irritabilité, de l’anxiété, du stress et même entraîner des dépendances.

Grâce à la formation « Premiers secours à la santé mentale », je forme des sentinelles, des lanceurs d’alerte au sein des organisations/structures/réseaux qui accompagnent les chefs d'entreprise. L'objectif est d'apprendre à soutenir les dirigeants au quotidien dans cette période de crise sanitaire.

Connaissez-vous la formation « Premiers secours à la santé mentale » ?

Forte de 11 ans de conseils apportés aux professionnels non-salariés et après s'être formée aux « Premiers secours à la santé mentale », j'ai fait le constat suivant  : Une aide psychologique, tout le monde peut en avoir besoin, y compris les patrons. Le cliché du dirigeant à qui tout réussit est en voie d’être brisé par cette crise sanitaire. Car les entrepreneurs connaissent aussi la détresse.

La détresse psychologique qui parfois résulte des hauts et des bas de la vie d’entrepreneurs peut s’exprimer à l’occasion d’entretiens d’accompagnement, lors des rencontres avec les réseaux locaux ou avec les conseils. Mais la santé mentale reste un sujet tabou que certains préfèrent cacher en raison du leadership à exercer, de l'image renvoyée à ses collaborateurs et du cap à maintenir.

C’est en s’éduquant collectivement, en ouvrant la parole, que l’on pourra s’entraider et placer la santé mentale du dirigeant comme premier actif immatériel de l’entreprise.

La formation « Premiers secours à la santé mentale » décline la posture professionnelle à avoir lorsqu’un de vos clients-dirigeants éprouve une grande tension nerveuse, une grande fatigue, une détresse psychologique. Sans prendre le rôle d’un soignant, et avec l’accord de la personne concernée, vous aider à orienter vers les ressources (locales) adaptées. Vous devenez une sentinelle afin de passer un relais efficace aux professionnels spécialisés dans la prise en charge de la souffrance des entrepreneurs.

Le chef d'entreprise, parfois, ne voit pas la difficulté dans laquelle il se trouve. Vous avez l’expérience et le recul nécessaire pour leur venir en aide. Des chambres consulaires, des experts comptables, des organisations professionnelles rejoignent l’action « Premiers secours à la santé mentale » pour former leurs collaborateurs qui sont en ligne directe avec les dirigeants. Pourquoi pas vous ?